post

Utilisation de brouilleurs d’ondes : quels sont les risques encourus ?

Brouilleur d'ondes

« Il avait causé une véritable pagaille. Un homme a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Nantes à 2000 euros d’amende pour avoir utilisé un brouilleur de GPS interdit en France, ce qui avait retardé plusieurs vols à l’aéroport de Nantes Atlantique en avril dernier. »
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/nantes-condamne-apres-avoir-laisse-son-brouilleur-gps-active-a-l-aeroport_1934358.html

Il arrive parfois que les systèmes de suivi à distance et boîtiers de géolocalisation, tels que ceux que GloboConnect commercialise, soient rendus inopérants par les conducteurs de véhicules mis à leur disposition par leurs employeurs en échange de leur force de travail. Un tel acte est considéré par l’employeur comme une destruction volontaire du matériel de l’entreprise, pouvant aboutir à un licenciement pour faute lourde, soit le niveau de qualification de faute le plus élevé.

Ce fait divers a également pour conséquences de rappeler l’existence de l’article L39.1 du Code des postes et communications électroniques résultant de la Loi n°2004-669 du 9 juillet 2004, art.19 du Journal Officiel du 10 juillet 2004, qui stipule que la commercialisation et l’installation de brouilleurs d’ondes est strictement interdite en dehors des salles de spectacles et des établissements pénitentiaires :

« Est puni de six mois d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende le fait (…) de commercialiser ou de procéder à l’installation d’appareils conçus pour rendre inopérants les téléphones mobiles de tous types, tant pour l’émission que pour la réception, en dehors des cas prévus à l’article L. 33-3. »

Que les clients de GloboConnect se rassurent, si les matériels que nous commercialisons sont vulnérables en cas d’utilisation de brouilleurs d’ondes, nos logiciels permettent d’en détecter l’utilisation et d’alerter immédiatement le superviseur de flotte.

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur nos produits.

post

Compagnies de bus et transports en commun : quels besoins en solutions d’informatique embarquée ?

Les outils de gestion de flotte assistée par la géolocalisation, et plus généralement les solutions d’informatique embarquée, appliqués dans le domaine du transport de voyageurs, peuvent se révéler très utiles pour des entités comme les compagnies de bus. Nos logiciels SilverGold et Platinum, fournissent une grande quantité de fonctionnalités susceptibles d’intéresser les professionnels du transport en commun. Les besoins de ces professionnels, en matière de gestion de flotte, résident dans les points suivants :

    • Localiser en temps réel les chauffeurs et les véhicules et en connaître l’état : l’opérateur peut savoir à tout moment où sont les bus, et s’assurer que les trajets se passent bien. Il a accès aux états des véhicules et sait si le véhicule est en marche, en pause ou en arrêt, et depuis combien de temps. Il a également accès à l’état de remplissage du réservoir de carburant et sait exactement quel véhicule nécessite un nouveau plein.
    • Informer les passagers de la localisation du bus ou du car et de sa proximité avec leur arrêt.
    • Permettre à un tiers de localiser le car ou le bus à distance.
    • Organiser le parcage des véhicules : permet de retrouver rapidement l’emplacement où un véhicule est garé, sur quel parking, ce qui donne un gain de temps supplémentaire à l’opérateur, et évite de chercher un véhicule là où il n’est pas.
    • Réaliser des statistiques et calculer les taux d’utilisation des véhicules : pour savoir quels sont les véhicules les plus utilisés et le nombre de kilomètres au compteur, afin de répartir plus équitablement les véhicules libres aux chauffeurs, ce qui permet donc de mieux cibler les véhicules nécessitant de l’entretien. Pour connaître également l’heure à laquelle le chauffeur du véhicule a commencé sa journée et à quelle heure il l’a fini, ce qui a pour rapide effet de le responsabiliser sur sa ponctualité et le respect de ses heures de travail.
    • Consulter les historiques d’itinéraires : permet à l’opérateur de retrouver l’ensemble des trajets du véhicule et les plages horaires, comptabiliser son nombre de courses, le temps de conduite, et la distance parcourue, constater les infractions au code de la route comme les excès de vitesse. Certaines tâches de l’opérateur sont donc automatisées, par exemple il n’aura plus besoin de saisir manuellement les kilométrages des véhicules, ce qui lui fera gagner du temps et un certain confort dans l’exécution de son travail.
    • Réaliser des économies de carburant et d’entretien : les chauffeurs initiés à l’éco-conduite adoptent une conduite économique et plus écologique, ce qui a pour effet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2. La compagnie pourra ainsi communiquer sur sa démarche responsable en matière de développement durable. L’éco-conduite réduit également l’usure du véhicule grâce à une conduite plus souple, prenant plus soin du moteur, des pneus…
    • Sécuriser les chauffeurs en cas d’agression ou d’accident grâce à un bouton d’alerte, ce qui permet de réagir plus rapidement et de prévenir les secours ; faire de la prévention routière en contrôlant la vitesse du véhicule, et en faisant respecter les règles d’éco-conduite ; tout en permettant de dégager les responsabilités du chauffeur grâce à la Crashbox qui donne accès à un grand nombre d’informations précédent un éventuel crash, ce qui permettra d’écarter des conflits avec les compagnies d’assurance.
    • Constituer une base de données de l’ensemble du parc de véhicules et des chauffeurs, afin de simplifier les tâches administratives de l’opérateur, en centralisant les informations et en lui permettant de mieux s’organiser ; avoir accès aux informations du véhicules telles que la date de la dernière maintenance, le type de carburant ou l’immatriculation, de savoir qui conduit quel véhicule à un instant T grâce à l’utilisation de clés Dallas.
    • Etre alerté par SMS ou email : L’opérateur est averti en temps réel en cas de non-respect des consignes de sécurité, d’éco-conduite ou de vitesse autorisée ; si un véhicule entre ou quitte le garage, ou sur un lieu spécifique comme un point de ramassage, ou sur une zone où le stationnement n’est pas autorisé.
    • Connaître en temps réel l’état du réservoir de carburant des bus.
    • Comptabiliser en temps réel les titres de transports validés à la montée dans le véhicule.
  • Lutter contre la fraude, le vandalisme et les agressions, en installant des caméras dans le véhicule. Ce type d’installation permet de dissuader, ou tout du moins réduire les dégradations des véhicules par les usagers, ainsi que réduire les actes de malveillance et les agressions.

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur nos produits.