post

Société de transport de produits frais : pourquoi géolocaliser les véhicules ?

Les outils de gestion de flotte assistée par la géolocalisation, et plus généralement les solutions d’informatique embarquée, appliqués dans le domaine du transport de produits frais, peuvent se révéler très utiles pour les sociétés de transport et de livraison… 

Nos logiciels SilverGold et Platinum, fournissent une grande quantité de fonctionnalités susceptibles d’intéresser les professionnels du transport de produits frais, notamment le suivi et la traçabilité des températures afin de contrôler la chaîne du froid. Les besoins de ces professionnels, en matière de gestion de flotte, résident dans les points suivants :

  • Localiser en temps réel les chauffeurs et les véhicules, et identifier les véhicules les plus proches d’une adresse pour une intervention rapide : Permet de savoir ce que fait un chauffeur en temps réel, s’il roule ou s’il est en pause et à quel endroit, ce qui responsabilise le chauffeur et l’engage à respecter son temps de travail. Si un client appelle le standard pour une livraison, l’opérateur cherche quel véhicule est disponible et où il est parqué, et donne les informations au chauffeur. Se sachant surveillés, les chauffeurs font également plus attention à leurs trajets et commettent moins de détours. Le chauffeur est plus productif, le client est pris en charge plus rapidement et appréciera la qualité du service, la compagnie dépense moins de carburant et les véhicules parcourent moins de kilomètres, l’opérateur a une visibilité sur l’ensemble du parc et peut organiser les déplacements plus facilement.
  • Récupérer un véhicule en cas de vol : Si un véhicule est volé, l’opérateur enverra une commande de coupure du démarreur, le véhicule sera immobilisé et l’opérateur donnera la localisation du véhicule à la police qui ira le récupérer.
  • Organiser le parcage des véhicules : Permet de retrouver rapidement l’emplacement où un véhicule est garé, sur quel parking, ce qui donne un gain de temps supplémentaire à l’opérateur, et évite de chercher un véhicule là où il n’est pas.
  • Connaître en temps réel le statut d’un véhicule (à l’arrêt, en marche, en pause, en charge…) : Pour savoir si le véhicule est utilisé, s’il est en route ou sur un itinéraire encombré, ainsi que connaître l’état de remplissage de son réservoir de carburant qui permet d’identifier les retraits suspects. L’opérateur peut suivre en temps réel les mouvements d’un véhicule et de son chauffeur grâce à l’outil de suivi de livraisons, et recevra des notifications par email ou SMS à chaque nouvelle étape de sa tournée, ce qui lui permettra de prévenir les clients de l’arrivée imminente du livreur, d’anticiper les retards en prévenant le client, et de s’assurer que chacun des points de passages ont été visités.
  • Consulter les historiques d’itinéraires : Permet à l’opérateur de s’assurer que le chauffeur est bien passé par toutes les adresses de livraison, de retrouver l’ensemble de ses trajets, comptabiliser son nombre de courses, le temps de conduite et la distance parcourue, constater les infractions au code de la route comme les excès de vitesse, de connaître la plage horaire d’un transport, et éventuellement vérifier l’honnêteté d’un chauffeur en détectant un travail non déclaré. Certaines tâches de l’opérateur sont donc automatisées, par exemple il n’aura plus besoin de saisir manuellement les kilométrages des véhicules, ce qui lui fera gagner du temps et un certain confort dans l’exécution de son travail.
  • Réaliser des statistiques et calculer les taux d’utilisation des véhicules : Pour savoir quels sont les véhicules les plus utilisés et le nombre de kilomètres aux compteurs, afin de répartir plus équitablement les véhicules libres aux chauffeurs, ce qui permet donc de mieux cibler les véhicules nécessitant de l’entretien. Pour connaître également l’heure à laquelle le chauffeur du véhicule a commencé sa journée et à quelle heure il l’a fini, ce qui a pour rapide effet de le responsabiliser sur sa ponctualité et le respect de ses heures de travail.
  • Sécuriser les chauffeurs en cas d’agression ou d’accident grâce à un bouton d’alerte, ce qui permet de réagir plus rapidement et de prévenir les secours ; faire de la prévention routière en contrôlant la vitesse du véhicule, et en faisant respecter les règles d’éco-conduite ; tout en permettant de dégager les responsabilités du chauffeur grâce à la Crashbox qui donne accès à un grand nombre d’informations précédant un éventuel crash, ce qui permettra d’écarter des conflits avec les compagnies d’assurance.
  • Constituer une base de données de l’ensemble du parc de véhicules et des chauffeurs, afin de simplifier les tâches administratives de l’opérateur, en centralisant les informations et en lui permettant de mieux s’organiser ; avoir accès aux informations du véhicules telles que la date de la dernière maintenance, le type de carburant ou l’immatriculation, de savoir qui conduit quel véhicule à un instant T grâce à l’utilisation de clés Dallas.
  • Etre alerté par SMS ou Email : L’opérateur est averti en temps réel en cas de non-respect des consignes, d’éco-conduite ou de vitesse autorisée ; si un véhicule entre ou quitte le garage, ou sur un lieu spécifique comme l’adresse d’un client récurrent ou sur une zone où le stationnement n’est pas autorisé.
  • Contrôler les sorties de palettes des camions pour limiter les vols et les disparitions de colis : Si l’opérateur est informé de la plainte d’un client concernant une palette non-livrée, celui-ci peut consulter les historiques d’ouvertures de portes pour s’assurer que le chauffeur ne s’est pas arrêté et n’a pas ouvert de portes ailleurs que sur les sites de livraison.
  • Respecter les mesures d’hygiène et les températures : L’opérateur peut surveiller en temps réel les niveaux de températures dans les camions frigorifiques. Il s’assure alors que le matériel est en bon état de fonctionnement, vérifie que la chaîne de froid est maintenue et que la marchandise ne perd pas en qualité.
  • Réaliser des économies de carburant et d’entretien : Les chauffeurs initiés à l’éco-conduite adoptent une conduite économique et plus écologique, ce qui a pour effet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 sur lesquels la compagnie pourra communiquer sur sa démarche responsable en matière de développement durable. L’éco-conduite réduit également l’usure du véhicule grâce à une conduite plus souple, prenant plus soin du moteur, des pneus…

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur nos produits.